Je me suis réveillée ce matin, une terrible douleur me vrillait le ventre...sans raison aucune..et puis, je me suis souvenu...

Il y a 1 an, j'apprenais que notre 1ere fiv avait fonctionné!! quel bonheur mêlé à une appréhension si nouvelle...mais le bonheur a été de courte durée et je me reprocherai toute ma vie d'avoir planté des fleurs en début de grossesse...si j'avais su...

 

Depuis, nous avons enchainé 4 TEC dont 3 avec 2 embryons..Chaque embryon congelé etait "top qualité"..la belle affaire: de cuisants échecs: 4 échecs en 4 mois consécutifs

Suite à ces échecs, j'ai souhaité prendre du recul et changer de voie professionnelle, tout en continuant les fivs

Mi aout, alors que j'etais en train de programmer la fiv 2 pour octobre, mon mari passait un examen pour une toux récalcitrante...

Fin aout, le terrible verdict est tombé: mon mari souffre d'un cancer au poumon..Quel choc terrible, indicible!! Pourquoi lui? pourquoi nous? pourquoi maintenant? merde! pourquoi?! il a arreté de fumer, y a 35 ans, ça ne compte pas??!!

Aucune réponse à ces questions...

En urgence, nous faisons en sorte de congeler son sperme pour "après" quand il ira mieux...Résultat: aucun spz n'est congelable!! 2eme choc...triste coincidence, nous avons reçu le papier du labo aujd qui nous annonce ce terrible résultat, connu depuis le 07/09..passons

Aujd, nous vivons au jour le jour...je vais entamer un suivi psychologique: je dois faire le deuil de la maternité, et soutenir mon cher mari dans cette terrible épreuve, tout en menant mes "études" que j'effectue à l'étranger: je passe la frontière 2x/ j, ce qui occasionne 3h de route/j + 8 h de cours mais mon mari n'a pas besoin d'une "garde-malade", il veut que je me batte pour mon projet pro, tout comme lui se battra...

Si, un jour, une éclaircie intervient dans notre vie, nous tenterons la fiv avec don, à l'etranger...

 

Voilà, je ne sais pas si des lectrices passent encore ici, mais j'avais besoin de poser quelques mots, aujd précisément....